domingo, 1 de febrero de 2009

TESTO JUNKIE sexe, drogue et biopolitique.

Presentazione del libro TESTO JUNKIE di Beatriz Preciado.
Emmetrop. Bourges, Francia.

La TestO Junkie party Carte Queer à Beatriz Preciado Activiste et philosophe, Beatriz Preciado revient à Bourges pour contaminer et faire la fiesta, elle nous présentera son dernier livre : «Testo Junkie-sexe, drogue et biopolitique» sortie oct 2008 aux éditions Grasset & Fasquelle. Conférence de l’auteur et soirée performances + d’j électro made in Barcelone proposés par Beatriz Preciado. (www. beatrizpreciado. com) le samedi 14 février Conférence à 18h - gratuit Soirée performances à partir de 22h avec Post op - Barcelone Diana Pornoterrorista - Barcelone Dj’ Lolito Power/ Electro – Barcelone + surprises from Ripas Location Emmetrop et sur place 10€/5€ adhérents Le Nadir / L’antre-peaux 26 route de la Chapelle 18000 Bourges Infos Emmetrop 02 48 50 38 61 - www. emmetrop. fr. fm Post op – Barcelone Un collectif et une plateforme de recherche sur le genre et le post porno, initiée à l’atelier Technologies du genre au Macba à Barcelone en 2003. Post-op est le terme utilisé par le corps médical pour désigner la ou les opérations entreprises par les transexuels pour changer de sexe. Nous nous sommes appropriés ce terme car nous pensons que nous sommes tous concernés par les technologies sociales de pointe qui nous appréhendent en terme de genre, classe sociale et race. Notre objectif étant d’aborder la sexualité et le genre à travers les notions de corps et de performance. Diana Pornoterrorista – Barcelone Une artiste performeuse, qui se définit ainsi : «J’étais une femme tranquille. J’écrivais des choses abstraites, qui n’avaient pas grand chose à voir avec le monde. Le système, comme il le fait avec n’importe quel terroriste, m’a transformée en monstre». Diana commence son travail en 2000, en montant un cabaretgore à Madrid et en récitant des poèmes dans les bars de Barcelone. Elle rejoint le Post-op en 2006 avec des lecturesperformances de poésie porno sur la masturbation, la pénétration, le sang et les images extrêmement violentes. Son travail vise à déconstruire les mécanismes sociaux qui nous empêchent de désirer ce qui est considéré comme anormal, difforme ou encore politiquement incorrect.





1 comentario:

v. dijo...

Tout à fait, c’est un très bon livre et Ideadestroyungmuros c'est aussi bon ;-)

Voilà, ho visto la foto che mi segnalavate di Journiac che mi ha dato anche la possibilità di "scoprire" un artista che non conoscevo (ah! ... l'ignoranza ...)

Mi è piaciuta istintivamente. Questo triangolo marchiato direttamente sul corpo, forse a testimoniare la volontà di farsi memoria, memoria viva (?, un'immagine forte che mi è piaciuta ...

Generalmente sono piuttosto scettica sull'uso di segni/metafore che rinviano a un certo passato, soprattutto il genocidio nazista (e in particolare se usate in relazione al governo israeliano, da lì i miei dubbi sulla serie di foto contrapposte che avevate pubblicato ... suggestive ma secondo me politicamente fuorvianti, il discorso è complesso, è uno dei punti che mi piacerebbe discutere/sviscerare ... beninteso non per fare sconti alla politica neocoloniale di Israele, ma spero ne riparleremo)

Ma tornando a Journiac, quest'uso di un segno infame mi sembra diverso ... ci sto ragionando, intanto grazie della segnalazione e se avete "consigli di lettura" ...